Document sans titre
: Le garage KSF Motorsport est actuellement ouvert.
Document sans titre

 

FAQ

1 A quoi sert le boitier moteur "ECU" ?
Réglage de l’allumage :

Afin d'extraire autant d'énergie que possible de chaque litre de carburant, le moment de l'allumage doit être en permanence modifié en fonction du nombre de tours du moteur, de la charge du moteur, de la température et d'autres paramètres notamment. L'appareil de régulation calcule et modifie en permanence le moment d'allumage.

Réglage de la détonation :

Sur les moteurs économiques modernes, nous nous efforçons d'atteindre un rapport de compression aussi élevé que possible afin d'obtenir un couple aussi important que possible tout en limitant au maximum la consommation de carburant. Les rapports de compression élevés augmentent les risques d'inflammation spontanée non contrôlée qui peut entraîner une combustion bruyante. Cela est associé à une augmentation extrême de la température et de la pression au niveau du moteur qui risque d'être gravement détérioré. Afin d'éviter de tels phénomènes tout en conservant un rapport de compression aussi élevé que possible, un ou plusieurs capteurs de détonation ou de cliquetis sont installés au niveau du bloc-moteur qui perçoit ce phénomène comme des oscillations à très haute fréquence. L'appareil de régulation du moteur réagit alors en retardant le moment d'allumage.

Injection du carburant :

Selon les signaux des capteurs qui mesurent la quantité (d'oxygène) d'air aspiré, le nombre de tours du moteur et la charge du moteur (position de la pédale d'accélération) et quelques paramètres de correction, le système électronique détermine le moment et la durée d'injection les plus adaptés.

Réglage de l'oxygène :

Le capteur d'oxygène mesure la quantité d'oxygène restant dans les gaz d'échappement. Selon les valeurs mesurées, une certaine quantité de carburant est injectée dans la quantité d'air (quantité d'oxygène) aspirée par le moteur. La quantité de carburant injecté est déterminée de telle manière que la quantité d'oxygène restant dans les gaz d'échappement est suffisante pour permettre l'oxydation des éléments non combustibles dans le catalyseur et la réduction (extraction de l'oxygène) des oxydes d'azote présents dans les gaz d'échappement. Les oxydes d'azote sont générés par des pressions de combustion et des températures élevées en raison de l'oxydation d'environ 20 % des azotes normalement présentes dans l'air environnant.

Réglage de la pression de chargement :

Sur les moteurs avec un turbochargeur ou une autre forme de suralimentation, l'appareil de régulation règle généralement la pression de chargement. Un capteur de pression de l'air d'admission et un régulateur de pression (actionneur) sont généralement installés au niveau du moteur.

Recirculation des gaz d'échappement :

Afin de réduire la quantité d'oxydes d'azote dans les gaz d'échappement, une faible quantité de gaz d'échappement est redirigée vers le moteur et mélangée à l'air d'admission. Ceci permet de ralentir la combustion du mélange air/carburant et de réduire les températures et les pressions de combustion. La quantité d'azote (N2) convertie en oxydes d'azote (NOx) est ainsi moins importante.

Réglages de sécurité et de confort :

L'appareil de régulation surveille également la plausibilité (vraisemblance) des mesures indiquées par les capteurs. Sur les systèmes de commandes électriques de conduite automobile (pas de câble d'accélération mais un potentiomètre situé sous la pédale d'accélération), il est évidemment très important qu'une panne n'entraîne pas l'emballement du moteur. C'est la raison pour laquelle ce système de gestion du moteur détecte également les signaux de freinage ou de couplage. La quantité d'injection est alors de nouveau réglée en fonction du nombre de tours du moteur.

2 Comment fonctionne le boitier moteur "ECU" ?
Le dispositif de régulation du moteur est composé d'un boîtier incluant un ou plusieurs circuits imprimés sur lesquels sont soudés de nombreux composants électroniques. Certains de ces composants sont des processeurs qui incluent un programme (logiciel) ou table d'allumage. Il existe un programme pour toutes les fonctions régulées par le boitier moteur (ECU). Selon les paramètres (valeurs mesurées), le système électronique commande un actionneur (une unité de commande) grâce au programme. Ces programmes permettent généralement de réguler la quantité de carburant injecté, le nombre de tours à l'arrêt, la pression turbo et le moment d'allumage, par exemple. L'ensemble de ces réglages est défini au niveau des tables d'allumages (en trois dimensions).

3 Consommation de votre moteur ?
Après optimalisation de l'ECU, la consommation de carburant d'un moteur turbo diesel est réduite de 9 % (pour un style de conduite similaire). Ceci s'explique par le fait que nous augmentons le rendement du moteur et tirons ainsi davantage d'énergie du carburant. Vous pouvez ainsi rouler de manière plus économique ou plus rapide. Nous augmentons le rendement en optimisant la table d'allumage et le réglage de la pression de chargement. Ces paramètres ont un effet positif sur la consommation de carburant.

4 Les freins doivent-ils etre modifies ?
Oui, le système de freinage reste adapté (en utilisation routière) car nous ne modifions pas le poids du véhicule. Les masses en inerties restent identiques. Sauf en cas d'utilisation d'endurance extrême, les freins peuvent se trouver sous dimensionnés en capacité de refroidissement de la mème façon qu'avec une puissance moteur d'origine.

5 Est-ce que ma voiture sera homologuee ?
Toutes modifications de puissances apportées sur les moteurs ne sont pas homologuées sur le territoire européen. Elles sont réservées à un usage privé sur circuit fermé, sous la seule et unique responsabilité de leurs utilisateurs.

6 Ma voiture consommera-t-elle plus apres la preparation ?
La consommation sera diminuée en utilisation normale (vitesse constante ou faible accélération) grâce à un couple moteur plus important à bas régime (changement de rapports anticipés).La consommation est évidemment plus importante en pleine charge (accélération maxi) puisque la puissance est augmentée, le besoin d'apport en énergie est supérieur, mais respect le ratio air/fuel.

7 En utilisation ?
Inutile de faire appel à un chronomètre pour vérifier les gains ! Les montées en régimes sont beaucoup plus franches et les accélérations aussi.Le gain de puissance et de souplesse est réellement perceptible même pour ceux qui ne sont pas au volant.

8 La personnalisation de la puce est-elle mauvaise pour le moteur ?
Non, la conception selon laquelle la personnalisation de la puce peut endommager le moteur est une croyance populaire. Une personnalisation adaptée s'effectue de manière conforme aux limites maximales. Il n'est pas possible de programmer le logiciel de telle manière que le moteur soit instantanément endommagé. Si la personnalisation de la puce présentait des risques, une entreprise telle que KSF Motorsport ne pourrait pas exister.
Mrc Tuning a harmonisé le logiciel de telle manière qu'il ne surcharge pas votre véhicule de manière inutile. Il ne vous est pas nécessaire de prendre en compte une éventuelle réduction de la durée de vie de votre moteur. Il n'est pas nécessaire de modifier les intervalles d'entretien chez votre concessionnaire.

9 La personnalisation peut-elle etre detectee ?
Non, la personnalisation de la puce appliquée par KSF Motorsport en relation avec MRC Tuning ne peut être décelée par un appareil de diagnostic tel que ceux utilisés par les concessionnaires automobiles. De l'extérieur, le système électronique ne présente aucune différence. Il est possible de mesurer la puissance à l'aide d'un banc d'essai de la puissance, installation qui n'est pas utilisée chez les concessionnaires. Les concessionnaires procèdent également rarement à des conduites d'essai. C'est la raison pour laquelle l'appareil de diagnostic, qui fournit un message d'erreur grâce aux capteurs répartis dans le véhicule, a été inventé.

10 La temperature de l’huile ou du moteur augmente-t-elle ?
Non, la température de l'huile n'augmente pas. Les limitateurs de refroidissement de l'huile du logiciel restent également les mêmes. La personnalisation de la puce n'expose pas le moteur à des températures dangereusement élevées. Un ventilateur de refroidissement de l'huile et de l'eau est ajouté lorsque cela est nécessaire, tout comme sur un moteur non personnalisé.

Nous n’avons pas répondu à votre question ? N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par courrier électronique, nous serons heureux de vous aider.

 

 

Document sans titre

Vous souhaitez équiper votre Auto chez KSF Motorsport ?